La Fabrique Citoyenne des TransitionS > Première Rencontre

Le 7 avril dernier a eu lieu la première rencontre des répondants de l’Appel à Manifestation d’Intérêts concernant l’avenir de ce nouveau lieu de vie, appelé pour le moment « la Fabrique Citoyenne des TransitionS », situé dans les locaux de l’ancienne gare. 

Retour sur cet événement d’une Ville en TransitionS.

Partager sur :

Google+

La municipalité a souhaité accompagner la mise en place d’une Fabrique Citoyenne des TransitionS, qui occupera l’ancien point d’accueil SNCF situé à Mont-à-Camp. Souvenez-vous, en décembre et janvier dernier, vous étiez invité.e.s à vous exprimer sur ce projet, soit en tant que contributeur.trice.s, soit en tant que futur.e.s co-porteur.trice.s… 

Qu’est-ce que c'est cette « Fabrique Citoyenne des TransitionS » ?

Il s‘agira d’un lieucomposé d’acteurs locaux et de Lommois.es. Ce projet sera accompagné par la Ville et celle-ci s'investira aux côtés des futurs contributeurs dans la mise en place de ce tiers-lieu qui sera, à terme, géré par une structure indépendante (association, entreprise, coopérative, SCIC…). Cette Fabrique a pour vocation d'être un lieu ressource autour de l'échange de biens, services et de pratiques à Lomme afin de promouvoir les activités économiques, soutenables, inclusives et locales. 

Déjà 70 réponses des contributeurs pour la Fabrique !

Du 1er décembre 2021 au 12 janvier 2022, un Appel à Manifestation d’Intérêt a été lancé afin d’identifier les acteurs aptes à co-construire le projet de la Fabrique Citoyenne des TransitionS. A la suite de cet AMI, lancé avec le Cabinet Extracité, 70 réponses ont été reçues. Les demandes les plus courantes concernent la mise en place d’ateliers de sensibilisation/formation aux transitions (recyclage, DIY, bien-être), d’espaces de réparation/fabrication (réparer ses meubles, ses vélos), et d’événements et informations autour des transitions (ateliers d’écritures solidaires, le compostage)

Les locaux de l’ancienne gare réaménagés 

  • La partie « boutique » de la gare de Lomme sera remise aux normes (PMR) et disponible pour un début d’activité à la fin de l’été 2022. 
  • La partie extérieure sera sécurisée et aménagée, dans une seconde phase, pour des activités à l’horizon 2023. 
  • La seconde partie du bâtiment fera l’objet d’importants travaux de remise aux normes afin de devenir un atelier destiné aux activités de fabrique et de réparation. Ouverture prévue d’ici 2023

Une rencontre riche en échanges 

La première rencontre des répondants de l’Appel à Manifestation d’intérêts, le jeudi 7 avril dernier a permis de mettre en évidence des profils divers : habitants, associations, des personnes représentants des collectifs. L’objectif de cette rencontre était de recueillir les attentes et les propositions des répondants de ce futur lieu de vie. 

MODIF 2022-04-07-FDEB-atelier fabrique citoyenne des transitions- ancienne gare de lomme-la fabriqueIMG_3596 La rencontre a débuté par une intervention de Jean-Christophe Lipovac (adjoint à la Politique de la transition écologique, économique et solidaire) afin de présenter les enjeux du projet, les réponses collectées de l’AMI et proposer une visite de la partie boutique du site. « L’idée c’est de ne pas faire un service public mais d’inventer quelque chose, une relation entre la ville et les habitants, avec une coloration forte sur les questions de transitions » précise Jean-Christophe Lipovac

mODIF 2022-04-07-FDEB-atelier fabrique citoyenne des transitions- ancienne gare de lomme-la fabriqueIMG_3648 Ensuite, un tour de table a permis aux participants de se présenter et de mettre en évidence leurs expériences. Pour Julie, animatrice du cabinet Extracité qui accompagne la Ville dans sa démarche participative, notre approche consiste à « vous accompagner dans la création des contours de ce que pourrait être la Fabrique Citoyenne des TransitionS ». Enfin, pour Guillaume Demeyer, chargé de missions « Lomme en TransitionS », « notre objectif est de voir comment nous pouvons coporter le projet avec vous, en étant présent 1 jour ou 2 par semaine par exemple ». 

Enfin, deux ateliers ont été menés. Le premier, animé par le Cabinet Extracité et Guillaume Demeyer, permettait de se projeter sur ce que serait la vie et les activités dans ce lieu atypique alors que le second était dédié à la réflexion sur sa gouvernance et son modèle économique.

La suite ?      

D’autres ateliers seront organisés mi-mai avec un atelier ouvert à tous sur : « Comment créer un modèle de gouvernance ? Quel modèle économique adopter ? ». Puis un atelier début juin sur « Comment définir la feuille de route de la Fabrique ? »

Une aventure collective qui ne fait que commencer ! Affaire à suivre !

+ D'INFOS SUR LOMMECONSULT RUBRIQUE « FABRIQUE CITOYENNE » Ou auprès de Guillaume DEMEYER : 06 03 00 35 63


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer