Les premières rues aux écoliers font l'unanimité

Souvenez-vous... les deux premières « Rue aux Écoliers » ont été expérimentées en mai dernier, pour les écoles Lamartine et La Fontaine. Cette démarche consiste à interdire la circulation de véhicules motorisée par des barrières amovibles, et à la réserver temporairement aux piétons aux heures d’entrée et de sortie des élèves, dans une rue où se trouve une école. Quelques semaines après ce lancement, qu’en pensent les personnes fréquentant ces rues au quotidien ? On fait le point. 

Partager sur :

Google+

Un projet co-construit

En juin dernier, la Ville a consulté les familles fréquentant le groupe scolaire La Fontaine-Lamartine. Après réception de leurs retours, il s’avère que les répondants sont très satisfaits de ces aménagements urbains et constatent une nette amélioration de la sécurité routière aux abords des deux écoles.

Après une période d’adaptation, où les parents d’élèves et les enfants avaient encore l’habitude de circuler sur les trottoirs, ils se sont appropriés ces « Rues aux Écoliers », en empruntant la chaussée, sans craindre pour leur sécurité. Les moyens de locomotion ont d’ailleurs évolué pour bon nombre de familles, qui ont davantage tendance à se déplacer à trottinette notamment.

Il a aussi été remarqué que l’autonomie des enfants se rendant à l’école s’était développée depuis le démarrage de cette initiative. Ces derniers ont pris conscience de l’importance des mobilités douces pour la sécurité comme pour l’environnement. Côté parents, ces “Rues aux Écoliers” ont accru les rencontres et les échanges aux abords des écoles, rendant cet espace convivial.

Enfin, quelques axes d’amélioration ont été recueillis à l’issue de l’enquête : au-delà des deux créneaux du matin et du soir, les parents d’élèves souhaiteraient que le dispositif “Rue aux Écoliers” soit également mis en place le midi, et notamment le mercredi.

Une vision claire pour demain

Réalisée à la veille des vacances d’été, cette consultation menée auprès du public fréquentant les écoles Lamartine et La Fontaine vient compléter le travail mené depuis les prémices de cette démarche, avec l’Association de parents d’élèves, l’ADAV (Association pour le Droit au Vélo) et les enseignants.

Celle-ci permettra non seulement d’apporter certains ajustements aux premières « Rues aux Écoliers » mises en place, mais aussi d’imaginer de façon plus concrète les aménagements urbains prévus pour d’autres groupes scolaires de la Ville.

Prochainement, le groupe scolaire Curie Pasteur-Ferry Demory expérimentera à son tour la rue aux écoliers. Des réflexions sont également en cours pour que les écoles Voltaire Sévigné et le groupe Minet-Defrenne bénéficient d’aménagements de circulation. À suivre…

+ D'INFOS AU 03 20 48 44 05 / SERVICE ENFANCE ÉDUCATION



Lire aussi

Semaine de l'Education 2021

La parole des enfants s'expose à l'école ! 

Voir
Les cours d'écoles végétalisées

La végétalisation des cours d’école des 15 écoles de la Ville est un projet important de l’équipe municipale, avec un double regard : celui d’une ...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer