Le numérique et l’environnement font bon ménage !

Du 15 au 19 mars se tenait la 5ème édition de “l’IoT Week” : une semaine d’événements pour découvrir, échanger sur les nouvelles tendances en matière de transformation digitale. Cette année encore, nos ados lommois ont pu prendre part à l’événement. Explications.

Partager sur :

Google+

19032021-2021-03-19-N.JACOU-hackathon - Zéro déchet connectéIMG_20210319_133917 Vendredi 19 mars, 9h. Les élèves de 4ème du collège Guy Mollet étaient attendus par leurs professeurs de technologie, pour participer à une journée « hackathon ». Hacka… quoi ? « Hackathon » est la contraction de « hack » - autrement dit : manipuler un système - et de « marathon ». Il s’agit en fait d’un événement durant lequel des groupes de personnes se réunissent pour travailler en compétition sur des projets numériques

Les membres du Trinum, en collaboration avec le CITC d’Euratechnologies (Centre d’Innovation des Technologies sans Contact) et l’équipe pédagogique du collège, étaient présents pour présenter la démarche aux élèves et la thématique sur laquelle les collégiens allaient travailler était « Le citoyen engagé et acteur de son environnement ». Vaste sujet d’actualité… Les élèves ont alors eu toute la journée pour imaginer en petits groupes un objet connecté zéro déchet, fonctionnant avec des technologies sans fil ou l’Intelligence Artificielle. Mais le tout n’est pas de trouver l’idée. La tâche la plus compliquée était de la prototyper ! Mais tous y sont parvenus.

19032021-2021-03-19-N.JACOU-hackathon - Zéro déchet connectéIMG_20210319_144659 17h. La journée touche à sa fin. Mais, avant de rentrer chez soi, un dernier exercice - et pas des moindres - a été demandé à nos ados : pitcher en faveur de leur travail respectif. En jargon « start-up », cela signifie « présenter de façon courte MAIS impactante, un projet, pour convaincre le plus généralement des investisseurs ».Les élèves se sont alors mis dans la peau d’un entrepreneur, et avaient une minute seulement pour vendre leur idée à la classe, qui votait ensuite à main levée pour la meilleure. 

En bref, les élèves de 4ème du collège Guy Mollet ont ainsi pu découvrir l’ambiance « start-up », les technologies, utilisées en faveur de leur environnement. Cette intervention permet à l’établissement de répondre à l’un des axes de la feuille de route numérique de la Région Hauts-de-France, se voulant « stimuler l’innovation numérique, pour répondre à des besoins quotidiens qui ne trouvent pas de réponses satisfaisantes à ce jour ». Une expérience finalement aussi intense qu’enrichissante, mais aussi nécessaire pour notre avenir

RETOUR EN VIDÉO SUR LE PROJET ICI



Lire aussi

Le numérique, ça s'apprend

Le savez-vous ? D’après une étude de l’INSEE, en 2019, 1 français sur 4 éprouvait des difficultés pour trouver une information sur le web. Comment...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer