Open Data > Nos données se libèrent !

Rendre le maximum de données publiques ouvertes et accessibles au plus grand nombre de manière gratuite et sans restriction : c’est le principe de l’open data. Une démarche encore peu pratiquée, même si la Loi Lemaire de 2016 la rend obligatoire pour les collectivités de plus de 3500 habitants. Alors en pratique, ça consiste en quoi et surtout ça sert à quoi ?

Partager sur :

Google+

L’Open Data, c'est quoi ?

Ce sont des données auxquelles n’importe qui peut accéder et que tout le monde peut utiliser ou partager. Cette démarche a notamment pour objectifs d’améliorer la transparence démocratique, d’optimiser l’efficacité de l’action publique et de proposer de nouvelles ressources pour l’innovation. Les données ainsi partagées pourront intéresser des utilisateurs susceptibles de les intégrer dans de nouveaux services à destination des citoyens via, par exemple, la création d’applications.

En effet, tous les organismes, et les collectivités locales tout particulièrement, produisent et collectent d’importants volumes de données dans l’accomplissement de leurs missions quotidiennes. Ces données sont intéressantes puisqu’elles sont précises, de qualité, et mises à jour régulièrement. Ce sont, par exemple, des données sur le nombre d’enfants inscrits dans les écoles, les marchés publics en cours, la géolocalisation des aires de jeux, l’implantation des parcs et jardins, la disponibilité en temps réel des V’Lille, le trafic routier, etc. Ces données constituent un gisement trop souvent invisible et sous-exploité, que l’open data permet de valoriser : en servant de socle à la création de services innovants, en générant de nouvelles opportunités pour des entreprises…

La Data au coeur du Trinum*

C’est dans cet esprit d’innovation et de transparence que la Ville a décidé de s’engager dans la démarche, en mettant plusieurs jeux de données à disposition sur la plateforme de visualisation des données de la MEL (https://opendata. lillemetropole.fr). D’autres fichiers vont progressivement et régulièrement s’ajouter au catalogue initial, rassemblés autour de trois thématiques : « Ville solidaire », « Ville attractive » et « Ville durable ».

Parallèlement, dans le cadre de la préfiguration du Trinum*, la Ville s’est engagée dans une collaboration avec l’Université de Lille afin de développer une application permettant la visualisation de données en réalité virtuelle. Baptisée « Urbiviz », cette application est un outil pédagogique de médiation à la donnée, tant pour les services municipaux que pour les habitants. Par son design, Urbiviz est en effet pensée pour s’adapter à une grande pluralité de publics et de projets.

Les données récoltées au sein des services lommois feront ainsi l’objet d’une double valorisation, à la fois dans le cadre de l’open data lillois, et via le logiciel Urbiviz, en attendant de pouvoir alimenter le futur laboratoire citoyen de la donnée qu’accueillera le Trinum*. Affaire à suivre...

* Futur pôle des arts et cultures numériques implanté à Lomme, lieu de vie métropolitain dédié à l’innovation et aux enjeux du numérique pour tous.

INFOS 03 59 08 30 93 / TRINUM



Lire aussi

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer